Revue de presse

Grand dossier Galileo – Les Echos

Le 08/10/2021

Le 13 Octobre 2021 –  1 er groupe Européen de l’enseignement supérieur privé, 54 écoles , 170 000 étudiants, 35% d’apprentis : des chiffres qui résume la rentrée de Galileo Global Education.

“Et bientôt numéro 1 mondial !” -annonce Marc-François Mignot-Mahon.

A travers ce dossier, Les Echos retracent le parcours du Président monde de Galileo Global Education, décrivent la construction, l’organisation, le fonctionnement ainsi que les multiples ambitions du groupe, sans oublier de présenter les acteurs majeurs de cette transformation.

Un dossier tourné autour de mots clés, quotidiennement employés dans l’entreprise: hybridation, innovation, partenariats, expérience, implication, employabilité… C’est ainsi qu’est menée la révolution des études supérieures.

” Chez Galileo, on invente l’expérience étudiant.” Vanessa Diriart, Présidente France du groupe.

Lire l’article des Echos ici.

Retour sur le parcours de la Présidente France – Vanessa Diriart pour Les Echos

Le 07/10/2021

Le 06 Octobre 2021 – Les Echos mettent à l’honneur Vanessa Diriart, Présidente France du groupe Galileo Global Education.

Peu après l’inauguration de l’IFAS à Metz, le journal peint le profil de la présidente du groupe. Ce projet d’Institut de Formation d’Aide-Soignante, en phase avec ses idéaux, lui tenait particulièrement à cœur.

Enchantée de la création de cette école innovante en France et dans le secteur de l’éducation, Vanessa Diriart décrit son parcours et ce qui l’anime.

” Je suis toujours en quête de sens et d’actions qui transforment” – Vanessa Diriart.

Arrivée en 2019 à la présidence, la présidente de Galileo France a rapidement su adopter l’ADN du groupe pour dynamiser et accompagner son évolution.

 

Consultez l’article Les Echos First.

L’aventure Galileo – Marc-François Mignot-Mahon pour Le Point

Le 08/10/2021

Le 07 Octobre 2021 –  Le Point dresse le portrait de Marc-François Mignot Mahon tel que ” l’autre ministre de l’éducation”.

En retraçant le parcours du Président monde du groupe, le journal dévoile également l’évolution du groupe. Il met ainsi en avant les écoles faisant partie de Galileo Global Education et ses principaux acteurs.

Alors que les enjeux économiques du secteur de l’éducation sont colossaux, Marc-François Mignot-Mahon souhaite conserver la même politique qui a permis au groupe de grandir jusqu’à devenir l’un des leader mondial du secteur.

“Pour répondre aux besoins des entreprises et insérer les étudiants sur le marché de l’emploi, une école a besoin de stabilité” – Marc-François Mignot-Mahon.

Au delà de ces enjeux, le président met l’accent sur le challenge de l’éducation mondiale entier. “ Notre travail est de prendre un étudiant là où il est, et lui apporter les compétences nécessaires pour qu’il trouve un emploi.” exprime-t-il, puisque d’ici 30 ans il faudra former le double de personnes et que la plupart des futurs métiers n’existent pas encore.

Le point reprend également les principes qui sont chers au groupe et au PDG notamment l’apprentissage, en croissance continue,  l’adaptabilité et la diversité tant au niveau des domaines de formation que des profils qui intègrent le groupe et les écoles.

 

Retrouvez l’intégralité de l’article ici.

L’inauguration de l’institut de formation d’aides-soignants (IFAS) Eva Santé – Metz

Le 05/10/2021

Le 05 Octobre 2021 – L’inauguration de l’IFAS Eva Santé s’est déroulé aux côtés du président de Région, M. Jean Rottner, de la directrice de l’Agence Régionale de Santé du Grand-Est, Mme Virginie Cayré ainsi que de la présidente France de Galileo Global Education, Mme Vanessa Diriart.

Cette formation d’un genre nouveau s’inscrit dans une démarche d’alternance avec des périodes d’apprentissage pratiques et théoriques dont 70% seront en digital durant 18 mois. Ce format permet “à des postulants qui n’ont pas forcément la possibilité de se déplacer facilement de pouvoir se former” renseigne la présidente France de Galileo.

L’IFAS a pour but de répondre aux besoins des territoires en matière de formations sanitaires tout en s’adaptant à la dynamique pédagogique actuelle grâce la digitalisation des formations. L’objectif final : un cursus accessible, des étudiants professionnels et formés dans les meilleures conditions.

Pour lire l’article du Républicain Lorrain, cliquez ici.

L’apprentissage la solution contre le chômage – Marc-François Mignot-Mahon, Le Parisien

Le 05/10/2021

 Le 04 Octobre 2021 –  D’après un étude du cabinet Asterès, “plus de 425 000 emplois directs et indirects pourraient être créés en 4 ans si le recours aux contrats d’alternance s’accélérait”.

“Nous avons  une opportunité historique de faire de l’apprentissage une solution majeure, d’aider les jeunes […] à se professionnaliser, à financer leurs études. ” indique Marc- François Mignot-Mahon.

La méthode de l’apprentissage constitue un moyen pour lutter contre le chômage. L’impact économique sur le long terme est estimé à 41 milliards d’euros. La France est en retard par rapport à ses compairs européens tel que l’Allemagne même si on observe, entre 2013 et 2020, une hausse de 40% du nombre d’étudiants en formation d’alternance.

Retrouvez l’intégralité de l’article du Parisien ici.

Formation : s’inscrire dans la compétition mondiale avec nos valeurs – Marc-François Mignot-Mahon pour La Tribune

Le 13/07/2021

Lundi 12 juillet 2021

« Il y a un grand changement qui est en train de se faire dans l’éducation, c’est l’adaptation au monde. » Marc-François Mignot-Mahon partage à La Tribune alors que 62% des 25-34 ans envisagent une reconversion (étude BVA – Visiplus Academy).

L’importance du développement des formations et des compétences, l’urgence de l’identification des compétences, l’hybridation des compétences, l’alternance pour favoriser la formation : ce sont des clés essentielles sur lesquelles reposent la relance. A l’heure actuelle ce n’est pas moins de 15 milliards d’euros qui sont attribués dans le plan présenté en septembre 2020.

Afin de répondre aux enjeux de mondialisation et de mutations des métiers, l’enseignement doit accroître et étendre les compétence transmises. Les carrières évoluent, les métiers également ; il n’est aujourd’hui plus possible de catégoriser des métiers de la même manière qu’il y a 20 ans.

Retrouvez l’article de La Tribune entier ici.

VivaTech21 : Marc-François Mignot-Mahon, la tech permet-elle de mieux apprendre?

Le 30/06/2021

Du 16 au 19 juin 2021 – s’est déroulé la cinquième édition de Viva Technology 2021 #VivaTech21. L’évènement réunissait plus de 400 speakers du monde entier dont Marc-François Mignot-Mahon, Président monde de Galileo Global Education. Au total plus de 119 millions de personnes dans 149 pays ont été touchées par cet évènement.

Premier rendez-vous hybride depuis la pandémie, il a accueilli 140 000 visiteurs dont 26 000 en physique dans le respect des normes sanitaires. Au programme : des start-up mais aussi les grands partenaires de VivaTech : Google, LVMH, Orange, EDF, Dassault…

Marc-François Mignot-Mahon a pu s’exprimer et représenter Galileo Global Education ainsi que Studi sur le sujet de l’Education : la tech peut-elle permettre de mieux apprendre ?

“Ces technologies doivent permettre de mettre l’individus au coeur de l’apprentissage. L’apprenant a son rythme, sa capacité d’acquisition, en employant la technologie on peut s’adapter à lui, et pas le contraire. La technologie est une promesse pour adapter l’éducation à l’individu.”

Un débat de 45 min animé par Arnaud Chaigneau de Schoolab durant lequel intervenait également Cynthia Fleury du Conservatoire National des Arts et Métiers, François Taddei Co fondateur et président de Centre pour la Recherche et l’Interdisciplinarité ainsi qu’Axel Dauchez Fondateur de Make.org.

La réflexion portait sur la manière dont la technologie peut transformer et accélérer l’éducation et l’apprentissage. Quelles sont les dimensions et les problématiques de l’éducation à l’heure actuelle? En quoi la technologie devient une réponse et une solution pour les challenge de l’éducation de demain? Comment faire face à aux hésitations de certaines populations à utiliser la technologie? Quelles techniques permettent d’assurer le suivi des formations et l’accompagnement des apprenants? Comment les étudiants s’approprient-ils ces technologies et comment s’adaptent-ils ?

” Seules les technologies permettent d’aller chez les gens et d’apporter du contenu personnalisé en grande masse pour résoudre les défis d’implémentation”

Vous pouvez retrouver un extrait de cet échange ici.

Pour la première fois cette année, VivaTech a lancé son label “21 Best” qui récompense les 21 meilleures innovations de l’évènement sélectionnées par 6 experts tech reconnus dans leur domaine. Ces 21 recommandations ont été présentées au Président de la République, Emmanuel Macron, le mercredi précédent. Ce dernier s’est également rendu sur place lors de la journée d’ouverture durant laquelle les 21 Best ont été dévoilées au public.

Tous les contenus et fonctionnalités de la plateforme digitale de VivaTech sont accessibles sur https://app.vivatechnology.com, disponibles jusqu’au 28 novembre pour les détenteurs d’un pass 2021.

Crédits photo et vidéo @VivaTech21.

Retrouvez l’ensemble du communiqué de presse de Viva Technology.

Transformations des cours pour mobiliser les étudiants en distanciel – Vanessa Diriart dans Les Echos

Le 17/06/2021

Le 25 Janvier 2021 – Vanessa Diriart, s’exprimait dans Les Echos sur le développement du distanciel et à la formation des enseignants à dispenser des cours sous un nouveau format, consécutif à la crise sanitaire.

« Il a fallu que les enseignants transforment leurs cours pour mobiliser les étudiants en distanciel »

Pour permettre des cours à distance massifs, le groupe Galileo, numéro un de l’enseignement supérieur privé dans l’Hexagone, a « énormément investi » dans la formation des enseignants pour « s’adapter à la capacité d’attention » des étudiants, explique aux «Echos» Vanessa Diriart, sa présidente France. Le groupe réfute les soupçons de fraude à l’apprentissage du ministère du Travail.

 

Retrouvez la totalité de l’article ici.

Création de deux nouvelles écoles en environnement et en IA – Vanessa Diriart dans Le Figaro

Le 20/04/2021

Le 19 avril 2021 – Vanessa Diriart, annonce la création des deux nouvelles écoles du groupe Galileo : ESG Green et ESG Data IA au magasine Le Figaro.

Deux nouveaux établissements axés sur les besoins actuels de l’économie mais aussi de l’environnement, source de préoccupation des générations entrants sur le marché de la formation.

Galileo Global Education est au cœur de la démarche du développement durable et RSE des entreprises grâce à l’ESG green et au centre des métiers d’avenir de la data et de l’intelligence artificielle grâce à l’ESG Data-IA.

ESG Green

Deux parcours seront ouvert en septembre prochain : green marketing et business. L’objectif est de former des apprenants :
– à la création et au développement des marques en symétrie avec une démarche RSE;
– à la gestion responsable des ressources humaines;
– à l’utilisation intelligente des ressources pour répondre aux contraintes climatiques, écologiques, économiques et sociales.

Green Data-IA

Deux parcours seront également proposés par cette l’école :

–  gestion de projet avec le bachelor Data-IA spécialisé en concepteur-développeur Data IA suivi du mastère Chef de projet Data- IA ;
– business (marketing/commerce) avec le bachelor Data IA spécialisé en ingénieur d’affaires data IA suivi du mastère business manager data IA.

Consultez l’article du Figaro.

Le million d’étudiants dans cinq ans – Marc-François Mignot-Mahon dans L’opinion

Le 31/03/2021

Le 30 mars 2021 – Marc-François Mignot-Mahon annonce les ambitions  du groupe Galileo Global Education : “devenir la plus grande organisation humaine de la planète”.

Le président s’exprime sur les blocages français ainsi que sur l’avenir du système universitaire tout en révélant les volontés et les forces du groupe, actuellement 2ème leader mondial dans le secteur.

“Nous sommes leader en Europe […] et en France, qui reste notre ancrage le plus important avec 60 000 étudiants. Notre ambition est de compter un million d’étudiants dans cinq ans.” – Marc-François Mignot-Mahon.

Lire la parution de l’Opinion.